Aller au contenu

Qui sont les lutins de noël, ces petits assistants malicieux du père noël ?

Les lutins de noël, petits être facétieux, participent allègrement à la magie de noël. Tantôt à la fabrique des cadeaux, tantôt aux bons soins des rennes, ces elfes de noël sont très utiles au père noël. Grâce à eux, notre saint Nicolas international pourra distribuer tous les présents sans le moindre retard. Alors, prêts à découvrir ces créatures uniques de notre bestiaire fantastique ?

Qui sont les lutins de noël, ces petits assistants malicieux du père noël ?

L’origine islandaise des elfes du père noël

Alors que d’autres petites créatures nous sont racontées dans tel ou tel conte paien, les lutins de noël tirent leur origine du folklore islandais. C’est un poème, Jólasveinarnir, qui fixa les éléments du folklore de ces petits elfes farceurs.

Ils seraient les enfants de deux trolls des montagnes, Grýla, qui s’occuperait des enfants qui ne seraient pas sages avant noël et Leppalúði. Les elfes de noël sont bienveillants, malgré qu’ils aient longtemps été décrits commes des êtres malveillants. 

Ils portent des vêtements moyenâgeux souvent de couleur principalement verte. Une couleur qui n’est pas sans rappeler l’islande, leur pays d’origine. Leurs oreilles sont souvent représentées en pointe, comme les elfes des univers fantasy.

Combien sont les lutins de noël ? Quels sont leurs noms ?

Combien sont les lutins de noël ? Quels sont leurs noms ?

Les lutins de noël s’infiltreraient dans diverses maisons durant les 13 nuits qui précèdent noël. Ils ont chacun un nom qui présente leur principale malice. Ils sont donc treize. Harcèlemouton (Stekkjarstaur en islandais) est alors celui qui cours les moutons pour têter leur lait, Ravineur (Giljagaur) se cache dans les ravins prêt à commettre un vol. 

Courtaud (Stúfur), Lèchecuillère (Þvörusleikir), Grattepot (Pottaskefill) et Lèchebol (Askasleikir) volent des ustensiles de cuisine pour s’en régaler. Claqueporte (Hurðaskellir) aime faire du bruit en faisant vous aurez deviner quoi. Gobeyahourt (Skyrgámur), Chippesaucisse (Bjúgnakrækir), Crocheviande (Ketkrókur) et Volebougie (Kertasníkir) volent de la nourriture, à savoir qu’à l’époque les bougies étaient comestibles. 

Enfin, Zieutefenêtre (Gluggagægir) repère ce qui lui plaît en guettant par les fenêtres et Renifleporte (Gáttaþefur) vole du pain et des gâteaux grâce à son odorat puissant. Ces 13 lutins arrivent donc 13 jours avant noël. Ils resteront treize jours sur une période qui s’étale du 12 décembre au 6 janvier.

La tradition québécoise des lutins de noël

L’on dit que les lutins déposeraient des cadeaux aux enfants sages et des pommes de terre pourries à ceux qui ne le sont pas. Et bien c’est une sympathique petite tradition,nous venant du Québec. qui pourrait se mettre en marche chez vous… Pour cela, il vous suffit de faire venir un lutin à la maison. 

Il suffira que le père noël vous ai annoncé la venue de l’un de ses lutins chez vous. Il faudra ensuite fabriquer un attrape lutin. Une petite boite avec gâteaux et couverture devrait faire l’affaire. Mais attention, une fois celui-ci chez vous, il risque de se passer des choses pendant que tout le monde dort… 

La tradition québécoise des lutins de noël

Les elfes de noël ne sont pas les seuls à aider le père noël… Qui d’autres à votre avis ?

Notre saint Nicolas international ne pourrait pas réaliser toute cette magie de noël sans ses elfes de noël. Mais ce ne sont pas ses seuls alliés. Les rennes du père noel sont aussi très importants puisqu’ils lui permettent de tirer son traîneau et voyager aussi vite que possible à travers le monde entier. Pour finir, si vous désirez encore un peu de magie de noël, n’hésitez pas à vous lancer dans la lecture du petit renne de Noël égaré, une histoire imaginaire surprenante !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :