Le loup garou ou la terreur nocturne de l’homme loup

Créature mi homme mi loup, le loup garou a clairement sa place dans notre bestiaire fantastique. De ses origines à sa bien connue métamorphose en lycanthrope les soirs de pleine lune, découvrez le mythe de l’homme loup ici. 

C’est donc lorsque la vieille lune apparaît à la nuit tombée que la transformation en lycanthrope opère. Mais cela suffit-il pour qu’un homme abandonne sa forme humaine pour se métamorphoser en homme-loup ?

Origines et explications des causes transformant les hommes en lycanthrope

Son origine vient certainement de la peur du loup, très présente au moyen-âge. Mais de plus loin, la lycanthropie trouve ses origines dans la mythologie grecque, notamment de Lycaon, roi d’Arcadie, transformé par Zeus en loup pour lui avoir servi de la chair humaine. 

De nombreuses causes peuvent initier cette transformation. Parmi celles-ci, on retrouve la tragique morsure ou griffure de loup ou d’autre lycanthrope. Mais cette métamorphose peut aussi être provoquée volontairement par un rituel ou alors, à l’opposé, par une malédiction.

Il ne reste plus qu’à attendre une pleine lune pour que se finalise cette mutation en loup garou, une créature dotée de la force sauvage du loup et de la conscience de l’homme. Conscience tout de même limitée, puisque le plus souvent, à son réveil, l’homme ayant retrouvé son apparence humaine au matin et émergeant complètement nu, ne se rappelle pas de ses méfaits.

La violente métamorphose en lycanthrope de l’homme

Lorsque un homme entame sa transformation en loup-garou, celle-ci se révèle assez violente. Son corps commence par se couvrir de poils, ses ongles durcissent, ses canines s’allongent et sa tête s’affine pour former un museau. 

Mais ce n’est pas tout, ses oreilles changent de forme puis se dressent sur les côtés de sa tête et les os de ses jambes s’inversent au niveau de la rotule. Autant dire que cette métamorphose doit être extrêmement éprouvante en termes de douleur physique.

Peut-on reconnaître un homme loup sous sa forme humaine ?
Werewolf 2 by elgrimlock

Peut-on reconnaître un homme loup sous sa forme humaine ?

Dans les croyances ancestrales, il se dit qu’un enfant qui naissait coiffé, c’est-à-dire avec une partie de la membrane fœtale sur la tête était un loup garou. Une tâche de vin ou des cheveux ressemblant à des poils de loups étaient également des signes de lycanthropie.

En Europe de l’Est, on disait aussi que les enfants nés coiffés avaient le don de double vue et de métamorphose. D’autres disent qu’un monosourcil ou une aversion pour les églises sont d’autres signes permettant de démasquer un lycanthrope sous sa forme humaine.

Comment tuer un loup garou ?

Les loups garous n’ont qu’une réelle faiblesse, l’argent. Cette matière reste déclinable en une diversité d’armes. Mais le plus souvent, ce sont avec des balles ou des têtes de flèches en argent que sont abattus les hommes loups. Dès leur dernier souffle, les créatures reprennent leur apparence humaine.

Pourquoi dit-on loup-garou pour parler d’un homme loup ?

Pour comprendre pourquoi l’on dit loup garou, il faut se concentrer sur le mot garou. Ce dernier vient du francique “werwulf” devenant “werewolf” en anglais. Ce mot signifie loup-garou à lui seul. Le fait de rajouter “loup” peut alors sembler être une aberration de la langue française. 

Mais ce n’est pas forcément le cas, puisque le terme “garou” est souvent rattaché à d’autres noms d’animaux pour signifier une transformation de l’homme en cet animal. Le terme “garou” peut alors être assimilé à une possibilité de se métamorphoser.

Mais alors, les hommes loups existent-ils ?

Le loup garou est une créature de légende, un monstre issu de nombreux folklores et mythologies à travers le monde entier. Au moyen-âge, la croyance en son existence était très présente de par cette peur du loup. 

De nos jours, alors que l’homme urbanise de nombreux territoires et contrôle la faune, cette peur est moins présente. Ce n’est pas la seule raison, mais aujourd’hui, le loup garou n’est plus qu’une légende, comme tant d’autres. Mais le monde est vaste et l’homme est loin d’avoir tout exploré…

Et qu’en est t-il des animaux-garous ?

Le lycanthrope est sûrement devenu une source d’inspiration. Les animaux garous que l’on peut voir apparaître de ci de là en sont ses héritiers. Ainsi, on parle de jaguar-garou chez les olmèques d’Amérique du sud et l’on peut trouver des ours-garous, des tigres-garous et bien d’autres dans la littérature.

Si la métamorphose en lycanthrope est très populaire, le thème de la transformation reste présent dans de nombreuses légendes et mythologies. Ainsi, le Kitsune est un renard capable de prendre l’apparence humaine dans le folklore japonais. Quant à Fafnir, avant d’être un dragon, il n’était qu’un nain de la mythologie nordique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.