Le renard japonais du folklore et ses neuf queues, Kitsune

Les animaux de notre bestiaire fantastique sont souvent incroyables, invraisemblables ou encore complètement inimaginables… Mais parfois, un simple animal peut tout autant être fantastique. C’est le cas du renard japonais qui est, malgré tout, bien loin d’être un simple renard… 

Dans le folklore japonais, on appelle ce renard polymorphe Kitsune. Il est connu pour posséder neuf queues. Mais pourquoi a-t-il 9 queues ? Quel âge a ce démon renard ? Démon ? Pourquoi ? Est-il malfaisant ? Existe-t-il ou n’est il qu’une simple légende ? Cela fait beaucoup de questions. Mais je me propose de vous y répondre dans cet article. 

Origine du renard japonais à neuf queues

Dans la langue du pays du soleil levant, Kitsune signifie “renard” ou encore “esprit renard”. Il est souvent assimilé à un Yokai, un esprit surnaturel au japon tout en étant associé à la divinité shintoïste Inari, déesse du riz et des céréales.  

Encore bien ancré dans la culture japonaise de nos jours, la légende du renard japonais à neuf queues trouve son origine entre 810 et 824 dans le Nihon Ryoiki, un recueil de textes japonais. Malgré tout, cette histoire pourrait être encore plus ancienne…

Chine, Corée et Inde, trois origines du kitsune ?

Huli jing en Chine, Kumiho en Corée, ou encore Rakshaka en Inde pourraient être les trois légendes à l’origine du Kitsune. Seulement, elles seraient à l’origine des renards à neuf queues mauvais, pas des bons. 

Selon certains, les renards et les hommes vivaient côte à côte dans les temps anciens du japon. Le kitsune aurait alors bien une origine japonaise, mais les discours divergent… D’autres attribuerait même l’aspect du renard séducteur aux légendes chinoises.

Kitsune, un renard japonais bon ou mauvais ?

D’un côté, le renard japonais à neuf queues est associé au kami (dieu en shinto) du riz, Inari qui est un dieu bienveillant. D’ailleurs, il arrive qu’Inari prenne la forme d’un renard parfois. Mais d’un autre côté, il est classé parmi les Yokai qui sont des esprits malicieux et malfaisants. Il y a alors deux types de kitsune, les zenko qui sont les bons renards, et les yakos qui sont, eux, les mauvais.

Kitsune, un renard japonais bon ou mauvais ?
the_messenger_by_teakitsune

Les neuf queues du renard japonais

Dans le folklore japonais, il se dit qu’un esprit renard gagne une nouvelle queue tous les cent ans. Mais ce n’est pas tout, celle-ci s’accompagne généralement de nouveaux pouvoirs. Imaginez alors l’âge et la puissance d’un renard japonais à neuf queues…

La légende des 9 queues du kitsune

Lorsqu’un renard vit plus de cent ans, il gagne donc une queue supplémentaire. Rien n’est précisé quant à la régularité d’apparition d’une nouvelle queue. Néanmoins, l’on peut imaginer qu’un Kitsune qui possède ses neuf queues a entre 800 et 900 ans. Arrivé à ce stade, on le nomme désormais Kyūbi no kitsune. Ensuite, s’il atteint mille ans, son pelage change de couleur pour devenir doré, argenté ou blanc. 

Quels pouvoirs possède le renard japonais à neuf queues ?

Dès lors que la créature atteindra ses cent ans, elle obtiendra la capacité de se métamorphoser. Elle pourra alors se transformer en objet, en humain, mais surtout en femme. Cette dernière transformation est la plus connue du renard.

Son apparence féminine lui permet de tromper et détrousser les hommes. Le kitsune, étrangement assez romantique, utilise aussi cette transformation pour se marier avec des hommes et fonder ainsi une famille.

On parle aussi d’un pouvoir de possession, le kitsunetsuki. Le renard prend alors possession de jeunes femmes. Cette possession peut être bénéfique pour le possédé, comme écrire ou lire dans des langues que la personne ne connaît pas.  

Parmi les autres pouvoirs que le renard peut acquérir, on trouve la possibilité de cracher du feu ou des éclairs. On parle aussi de créature onirique capable d’apparaître dans les rêves ou encore de tordre l’espace temps.  

Les capacités octroyées au kitsune sont nombreuses et il y en a encore bien d’autres. Enfin, on dit que les plus vieux renards japonais, ceux qui ont neuf queues, auraient la capacité de voir et d’entendre tout ce qu’il se passe dans le monde, ils deviendraient alors omniscient.

Tristesse, le Kitsune à 9 queues n’est qu’une légende !

Et oui, vous l’aurez compris, vous ne pourrez pas adopter un Kitsune pour le cajoler comme un petit chat. Cette créature de légende n’existe pas, mais rien ne vous empêche de continuer à vous perdre dans l’imaginaire. C’est bon pour le moral !

Et si vous voulez continuer de rêver, vous pouvez découvrir en détails d’autres créatures tel que Le dragon nordique Fafnir propice à la métamorphose également.  Après, il faut dire que les transformations sont courantes dans les mythes, comme celle de Scylla, plus définitive entre beauté et monstruosité…

Author: Reym

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.