Ladon, le dragon à cent têtes qui gardait les pommes d’or du jardin des Hespérides

Les dragons sont des créatures que l’on voit souvent dans les bestiaires fantastiques. Mais un dragon à cent têtes, c’est moins commun. Voici donc Ladon, dragon de la mythologie grecque voué à garder les pommes d’or du jardin des hespérides, les nymphes du couchant. Cette vocation l’amènera à rencontrer le grand héros grec qu’est Hercule.

Les parents du dragon à cent têtes

Ladon, le monstrueux dragon à cent têtes est fils d’Echidna et Typhon qui eux, sont les parents de nombreuses créatures horribles tel que Cerbère ou la chimère. Il se dit que chacune de ses têtes parlerait une langue différente. 

D’autres versions lui vouent comme parents Phorcys et Céto, deux divinités marines primordiales. Ces dieux seraient aussi selon une autre version les parents des Hespérides, ce qui ferait de Ladon et ces nymphes des frères et sœurs… Certains lui donnent l’apparence d’un reptile, un serpent, plutôt que celle d’un dragon.

Ladon et le jardin des hespérides

Le terrifiant dragon à cent têtes vit alors aux jardins des Hespérides. Ces dernières étaient des nymphes, et plus précisément les nymphes du couchant et filles d’Atlas. C’est Héra qui lui demanda de devenir le gardien de cet arbre aux pommes d’or qu’elle reçut en cadeau de Mère nature.

Plus tard, Hercule fût missionné par Eurysthée de récupérer les précieuses pommes d’or. Il localisa l’emplacement du jardin des Hespérides à l’aide d’Atlas. Le héros se trouva rapidement face à Ladon. Mais le dragon à cent têtes ne résista pas longtemps à Hercule. Armé d’un arc, Hercule tua Ladon d’une flèche empoisonnée.

Héra, souhaitant récompenser la loyauté de Ladon ainsi que son sacrifice pour la protection de son arbre, plaça la dépouille du dragon dans le ciel en la constellation du dragon.

D’autres dragons mythologiques ?

Ladon, le dragon à cent têtes de la mythologie grecque, reste lié au jardin des Hespérides, les nymphes du couchant. Et malgré son aberration, il peut tout autant être fascinant. D’autres créatures le sont également tel l’Hydre de Lerne et ses neuf têtes. Celle-ci eut également le malheur de croiser le héros Hercule. 

Dans la mythologie nordique, l’on pourra citer Fafnir, dragon cupide indissociable de la légende de Siegfried et son invincibilité. Mais bien d’autres existent au travers de ces mythes et légendes…

Ladon, le dragon à cent têtes qui gardait les pommes d’or du jardin des Hespérides

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.