Aller au contenu

Jormungandr, le gigantesque serpent monde de la mythologie nordique

Dans tout bestiaire fantastique l’on trouve des serpents de différentes tailles. Ici, c’est d’un serpent géant dont nous allons parler. La légende scandinave raconte que Jormungandr est enroulé autour du monde des humains. Dans la mythologie nordique, on appelle ce monde Midgard. 

Ainsi, et pour sa taille gigantesque, on l’appelle aussi serpent monde. Le destin de ce terrible monstre est lié à celui de Thor, dieu de la foudre de la mythologie nordique. Lui et son célèbre marteau Mjolnir seront les acteurs d’un combat épique lors du Ragnarok.

Jormungandr, le gigantesque serpent monde de la mythologie nordique
Jörmungandr_ The world Snake, Edouard Groult

origine du serpent cosmique jormungandr

C’est encore ce vil Loki qui est à l’origine de la naissance de ce monstre. En s’accouplant avec la géante Angrboda dixit celle qui annonce le malheur, trois horribles créatures naquirent. Jormungandr était bien sûr l’une d’elle et il avait pour frère et sœur le loup géant Fenrir et Hel, la déesse des morts. 

Les dieux comprirent rapidement que ces trois monstrueuses entités deviendraient des fléaux absolus dans le futur. C’est alors Odin qui se débarrassa des trois monstres. Jormungand fût alors jeté dans les profondeurs océaniques. Mais il ne passa pas à trépas et au contraire gagna en taille pour finir par encercler le monde jusqu’à s’en mordre la queue.

Jormungand, Iormungand ou Jörmungandr ?

Déjà loin d’être simple à prononcer, le nom du serpent de monde nordique peut s’orthographier de plusieurs manières. L’orthographe principale serait Jörmungandr et en français le “r” disparaîtrait et parfois le nom du serpent se transformerait en Iormungand.

Côté étymologie, Jormungandr signifierait immense (jormun-) monstre (-gandr). Dans l’Edda de Snorri, il est appelé autrement : Miðgarðsormr qui signifie serpent monde ou serpent de midgard. 

Thor et jormungandr, le dieu de la foudre contre le serpent monde

Ce mythe est tiré du poème Hymiskviða, lui-même tiré de l’edda poétique. Celui-ci raconte l’entreprise des dieux Thor et Tyr afin d’aller récupérer l’énorme chaudron du géant Hymir. Ce chaudron permettrait alors de brasser la bière de tous les Ases (les dieux nordiques). Mais Thor avait peut-être une autre idée en tête…

Hymir offrit l’hospitalité aux dieux et le lendemain matin il partit pêcher. Thor souhaita se joindre à lui. Le géant lui demanda alors de se trouver un appât, ce que Thor fit sans attendre en décapitant le plus gros bœuf du géant. Ils prirent alors le large ensemble, s’éloignant de plus en plus des terres.

Ils étaient maintenant bien loin et Thor, sans écouter Hymir qui s’inquiétait de rencontrer Jormungand, jeta son appât à l’eau. Le serpent géant y mordit aussitôt et se retrouva accroché par l’hameçon. Thor tira de toutes ses forces et prépara son marteau. Mais Hymir coupa subitement la ligne.

Thor lâcha quand même son marteau, celui-ci assoma Jormungand qui s’écroula sur la barque pour finir par glisser dans l’océan. Le dieu de la foudre était furieux et précipita Hymir par-dessus bord. Plus tard, avec Tyr, ils finirent tout de même par dérober le chaudron tant convoité.

Le serpent monde, élément majeur du Ragnarok

Le ragnarok, la fin du monde dans la mythologie nordique, opposa de nombreuses créatures et Dieux. Parmi ceux-ci nous retrouvons Thor et Jormungandr. Le gigantesque serpent monde déclencha des raz de marées, engloutissant Midgard sous les flots. 

Jormungandr finit par se retrouver face à Thor. Le dieu brandit son marteau et le lança sur le monstre. Ce dernier fût tué sur le coup mais dans son dernier soupir, il cracha un jet de venin en direction de Thor. Le dieu ne résista pas longtemps à ce poison mortel et s’effondra.

Jormungandr, le gigantesque serpent monde de la mythologie nordique
Jormungandr by elenasamko

Vous reprendrez bien une autre légende scandinave ?

La légende scandinave du serpent monde est juste impressionnante, mais il en existe bien d’autres. D’ailleur connaissez vous celle de Sigurd et Fáfnir, légende d’un héros en quête d’un dragon gardant un immense trésor ?En parlant de dragon, pourquoi ne pas découvrir le mythe grec de Ladon, le dragon à cent têtes qui garde les pommes d’or des Hespérides. Une créature entre dragon et serpent d’ailleurs, selon les interprétations.

Jormungandr, tableau pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares
%d blogueurs aiment cette page :