La Chimère, origine d’un terrible monstre tricéphale

Parmi les contes fantastiques de la mythologie, l’on trouve un terrible monstre du néant qui hantait la Lycie. Un dragon ? non, la chimère. Cette créature fantastique au corps hybride vomissait des flammes infernales. Elle possédait, selon certains, trois têtes, à la manière de son frère Cerbère, le terrible gardien des enfers.

La Chimère est à la fois un animal fabuleux de la mythologie et une curieuse abomination de la nature. Mais de quels animaux est-elle composée ? Et quels rôles jouent Typhon et Echidna dans ses origines ? Beaucoup de questions, une réponse : l’histoire de la chimère.

La naissance du monstre chimère

Les vents infernaux, mêlés à des pluies diluviennes semblaient ne pouvoir s’arrêter. Au cœur de ce Typhon, une créature fantastique se laissait deviner. Son corps était long, très long. En son sommet, une longue chevelure se voyait ballotté par l’infinie tempête.

Et vint Typhon, puissant dieu primordial

Celle-ci s’intensifia brièvement, masquant entre d’immenses ailes la créature fantastique qu’elle gardait jalousement en son centre. L’instant d’après, les vents cessèrent de souffler et les pluies s’évanouirent. L’immense Typhon disparu et seule resta au sol une étrange créature, agenouillée.

Seule restait la femme serpent

Couverte d’écailles du bas du corps à la taille, elle avait le ventre rond, prête à donner la vie à un animal fabuleux. Elle n’avait pour membre inférieur qu’une très longue queue de serpent sur laquelle elle était assise. Les yeux fermés, ce monstre se concentrait pour donner naissance.

Et d’Echidna naquit une créature fantastique

Soudain une lumière apparut, le moment d’après, le monstre mi-femme mi-serpent avait disparu. Mais un petit être était resté là, seul, à l’endroit où se trouvait celle que l’on appelait Echidna

Un dragon en Lycie ? non, la Chimère…

La Lycie était vaste. Alors qu’Amisodarès, roi de la Carie, traversait la région pour rentrer chez lui, il tomba nez à nez avec ce petit animal fabuleux qui ressemblait à un lionceau. Il se pencha pour lui proposer un morceau de pain que la petite bête goba aussi sec.

Et Amisodarès éleva la chimère selon Homère…

Il prit la créature fantastique sous son aile et lui offrit un gîte et de la nourriture. Ils vécurent quelque temps ensemble mais plus l’animal grandissait, plus il devenait imposant et moins il ressemblait à un lion.

La mutation de la Chimère

Cela avait commencé par sa queue qui s’était rapidement couverte d’écailles et au bout de laquelle se dressait désormais une tête de serpent. Après, sur son dos, une bosse était apparue. Puis de sa fourrure dense, une tête de chèvre en était sortie. 

Et l’animal fabuleux devint un terrible monstre de cauchemar

Les trois animaux formaient un monstre de plus en plus incontrôlable et dangereux. Amisodarès n’avait pas le cœur à faire tuer cet hybride à tête de lion, de chèvre et de serpent. Il décida de la ramener là où il l’avait trouvée, en Lycie, dans les montagnes. 

La chimère, monstre à tête de lion, de chèvre et de serpent

Désormais, l’animal fabuleux était devenu un monstre de colère. Pour son impossible apparence, tous l’appelaient désormais Chimère. Elle se mit à envahir chacun des villages à sa portée. Elle terrorisa les habitants de ses effroyables rugissements tout en crachant des flammes sur leurs maisons. Certains affirmèrent même qu’elle était ailée.

Chimère, le monstre invincible

Rapidement, la réputation de la région devint dangereuse et les lyciens commencèrent à la fuir. Le roi Iobatès, voyant le désespoir dans les yeux de son peuple, chercha désespérément une solution. Malheureusement, chacun des soldats qu’il envoyait affronter la chimère ne revenait pas où finissaient par déserter. 

L’arrivée de Bellérophon

Un beau jour, un jeune homme du nom de Bellérophon se présenta à lui. L’homme n’arrivait pas les mains vides, il portait une missive avec lui dont il ignorait totalement la teneur. Lorsque Iobatès en prit connaissance, il n’hésita pas une seconde. Il envoya Bellérophon le débarrasser du terrible dragon rugissant qu’était la chimère

Bellérophon pourrait-il vaincre la terrible chimère ?

Bellérophon pourrait-il mettre un terme à la menace que représente le terrible monstre ? Peut être avec un peu d’aide… Découvrez dès à présent sa rencontre avec pégase dans L’homme qui dompta Pégase. Dans un autre registre, vous pouvez vous tourner vers SCYLLA, la nymphe et la beauté perdue (partie 1) et découvrir l’histoire tragique d’une fabuleuse nymphe se transformant en monstre.

Author: Reym

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.