L’étrange créature de la forêt – Chapitre 4

Un quatrième chapitre commence pour notre étrange créature ailée, mais avant d’en dire plus, j’espère que vous êtes à jour, sinon je vous invite à retrouver les chapitres précédents parmi les Histoires imaginaires. Si tout est bon pour vous, pour rappel, le troisième chapitre nous avait laissé avec la petite biche qui découvrait que la créature ailée n’était qu’autre que sa maman. Voici la suite de l’histoire.

Une petite biche et une créature ailée

La petite biche courut en direction de sa génitrice. La tête remplie d’interrogations, elle l’assaillit de nombreuses questions. La maman lui expliqua que leur monde était bien plus vaste qu’elle ne pouvait l’imaginer, qu’il ne se résumait pas à cette petite clairière. La métamorphose en biche ailée était alors un don accordé par les dieux pour l’explorer. Mais ce don n’apparaissait qu’au moment où les astres du jour et de la nuit se croisaient et ce, seulement pour les animaux adultes. Elle lui proposa ensuite de monter sur son dos pour aller découvrir ce monde. La petite biche était impatiente, elle retint sa respiration, et ferma les yeux au moment où elles traversèrent cet énigmatique brouillard. 

étrange créature de la forêt 4 Reym
Grow with the light by Loonaris

Envolées

L’air lui fouettait les joues, il était différent, plus pur. Quand elle ouvrit les yeux, elle découvrit un ciel d’un bleu détonnant parsemé de nombreux nuages blancs. En regardant vers le bas, stupéfaite, elle se rendit compte qu’il n’y avait que le vide et une épaisse couche blanche très loin sous ses pattes. En remontant son regard, elle aperçut quelque chose à quelques envolées d’elles. Ce n’était pas un nuage, c’était plus sombre pour l’une des parties et bien trop coloré pour l’autre. En s’approchant, elle poussa un cri d’étonnement et de contentement. Cela ressemblait clairement à une île mais à la différence que celle-ci était perchée dans les cieux. La biche ailée lui expliqua qu’il en existait des millions comme celle-ci. Elles décidèrent de s’arrêter sur cette île volante. Enfin, volante n’était pas le bon mot, peut être valait-il mieux la qualifier d’île figée dans les airs. 

Mais qu’allait-elles découvrir sur cette île qu’elles ne connaissaient pas ?

La biche ailée et son enfant en voyage aérien

Voilà nos deux biches envolées ! Et oui, elles ont décidé de prendre leur envol, mais dans le vrai sens du terme ! Mais la question est : que vont-elles trouver sur cette île ? Réponses dans L’étrange créature de la forêt – Chapitre 5. Enfin, si vous optez pour un virage à 180°, je vous conseille l’histoire fantastique L’oeil qui regardait le monde.

Author: Reym

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.